LE FOND ET LA FORME



"Toucher le fond pour faire évoluer la forme..."


Toute évolution, toute transformation, toute guérison nécessite  un cheminement vers l'impensable, un pas supplémentaire sur le chemin de l'acceptation de l'imprévisible devenir.

Pourtant, nous nous attachons le plus souvent à notre histoire ancienne, à nos failles, nos blessures: nous les connaissons si bien.
Ainsi, inconsciemment, nous créons et décorons de manière infantile notre cage avec les images figées des attentes innassouvissables d'un passé révolu.
Nous entretenons des chaines de liens et les renforçons par le désir de nous en séparer uniquement avec les méthodes toutes intellectuelles que nous connaissons déjà.
Nous lustrons frénétiquement nos boulets avec de vieux ayons couverts de larmes anciennes...
Bref, en nous contentant de la forme nous tournons en rond dans les cercles de notre propre enfer mental.

C'est peut être pour cette raison qu'il nous est parfois nécessaire comme le dit l'expression de :
Toucher le fond?

Toucher le fond, c'est lâcher la simple forme que nous ne connaissons que trop bien.
Toucher le fond c'est apprendre à élargir de l'expérience intérieure notre conscience de la vie et du mystère que nous sommes.

Toucher le fond c'est donner un sens au jusqu'alors non sens de la souffrance : celui de nous faire entrer en contact avec la profondeur de l'être vaste et authentique que nous sommes en réalité.

La forme ne peut se changer elle même : elle ne peut que porter des masques limités et limitants.
La forme ne peut changer le fond: il n'a que les limites qu'elle lui donne, mais intrinsèquement il n'en à pas.
Le fond peu changer la forme: il l'emmène au delà des limites qu'elle se donne elle même et ce changement élargis la perception du fond par la forme...

Lors des moments pénibles, il peut être important de nous rappeler que quelle que soit le gouffre obscure dans lequel nous tombons il brille au fond du fond la douce lueur d'un sens.


Laurent Vitureau

Photo : Kumi Yamashita

Commentaires

Articles les plus consultés